Les Voiles du Bassin de Thau

Mèze Marseillan Bouzigues Balaruc les Bains

Edition 2021

Bonjour à tous,


CAP sur la 4ème édition des Voiles du Bassin de Thau !


Les manifestations se tiendraient les 23, 24, 25, 26 et 27 juin 2021 de Bouzigues à Marseillan,  Mèze, Balaruc et Sète.


En fonction des circonstances qui se présenteront, nous envisageons plusieurs scénarios que nous adapterons au fur et à mesure.


L’Étang de Thau possède nombre de richesses pour nous offrir de belles possibilités et l’équipage VDBT a déjà montré ses formidables capacités d’adaptation recelant quelques plans B dans son sac à voile...


Au-delà de toutes certitudes aujourd’hui inutiles, nous proposons à celles et ceux que cette nouvelle et singulière aventure pourrait tenter, de nous le faire savoir.


Nous espérons le meilleur possible pour vous et votre entourage tout en souhaitant avoir le plaisir de vous retrouver bientôt sur l’eau.

Affiche vdbt 2021 825 px.jpeg

     L’association « Les Voiles du Bassin de Thau », porteuse de ce projet, a pour objet unique l’organisation de l’événement en coopération avec les associations nautiques participantes.
La manifestation « les Voiles du bassin de Thau » est biennale en alternance et en cohérence avec l’événement « Escale à Sète ».

 

      Le projet originel s’est construit autour de Jean-Marie Vidal, navigateur qui s’est investi, pendant des années, pour une nouvelle image du nautisme dans notre région et pour développer cet
événement qui lie activités nautiques et culture locale. En 2019, une nouvelle équipe a pris le relais pour pérenniser ce beau projet en gardant le même état d’esprit.

     Les 3 précédentes éditions de 2016, 2017 et 2019 ont rassemblé pendant 4 à 5 jours différents types de bateaux, sur notre territoire, pour une manifestation ouverte et une ambiance conviviale.     

          Il s’agit, pour cette 4 ème édition, de fédérer dans cette manifestation les clubs nautiques de voile traditionnelle et de voile moderne du Bassin de Thau, de contribuer à renforcer les relations des acteurs locaux de la voile.

 

          Il s’agit ainsi de diffuser au-delà du plaisir ou de la compétition, les valeurs de solidarité propres aux activités nautiques en général.

Amourade.jpeg

Les axes forts du projet :

          En 2021 l’objectif est de maintenir et développer cet événement nautique, en sollicitant de nouveaux partenaires associatifs, en invitant à la participation des acteurs économiques et culturels.

          Le but est surtout de mieux valoriser l’impact de l’événement sur l’économie et le tourisme local et en particulier de sensibiliser le grand public.

          La participation et la présence dans les ports du bassin, de bateaux originaux et de type très variés y contribuera largement.

Différents types de bateaux participants :

          L’événement a vocation de rassembler sur le plan d’eau de l’étang de Thau, des voiliers de caractère mais de taille modeste et raisonnable en harmonie avec un environnement naturel auquel les gens de l’étang sont fortement attachés.

Sont conviés :
– Tous les types de bateaux dits « de Première plaisance » des années 1960, 70, 80.
– Les barques des côtes du golfe du Lion, originaux ou répliques, (nacelles, barquets barquettes, catalanes ou sardinals, mourre de pòrc, et autres barques traditionnelles...)
– Les bateaux à voile et avirons de toutes origines.

          Pendant quatre jours les embarcations participantes sont invitées à des activités de navigation adaptées à leurs caractéristiques. Des randonnées nautiques quotidiennes mèneront les flottilles sur tout l’espace de l’étang avec de nombreuses escales dans tous ses ports ou lieux emblématiques de l’étang.

Réparties par catégories, elles seront le soir amarrées pour l’escale dans chaque port participant.

          En 2016 Marseillan avait été le premier port participant. En 2017, le port de Bouzigues puis en 2019, Mèze, son yacht club et sa société nautique avaient rejoint le mouvement. Il s’agit de réunir ces ports dans un événement qui correspond à leur dimension humaine et répond à leur tradition d’accueil. Un événement qui leur ressemble.

          Pour cette édition une attention particulière est portée à la sécurité des manifestations nautiques de loisir. Il sera ainsi fait appel aux compétences de la délégation interdépartementale de la SNSM et à la station SNSM de Mèze.

Amitié à fleur d'eau.jpeg

Les dimensions culturelles :

          Les gens de l’étang sont fortement unis par leur environnement et leur histoire et aussi par des traditions et une culture commune qui leur ont donné une solide identité.

          L’étang de Thau est malgré tout un territoire trop peu connu, alors que sa dimension humaine et culturelle présente un vrai potentiel de richesses à découvrir, à partager, à transmettre.

          Qu’il s’agisse de savoir-faire, ou d’art de vivre, de fêtes traditionnelles, animaux totémiques, cuisine, chants et musiques, d’usages de la langue occitane ou de leur attachement aux paysages et aux barques, toutes ces dimensions culturelles ne pouvaientt être que partie intégrante de ce projet.

          Lors de soirées organisées, la culture de l’étang et de ses gens sera particulièrement présente, son authenticité mise en valeur, elle sera ouverte et proposée à l’attention des participants et du public.
          Le point d’orgue étant pour le dernier jour la participation de la flottille aux défilés traditionnels de la St-Pierre.

          Les gens de l’étang pour beaucoup exercent aussi des métiers qui dépendent de l’eau, de la terre et de la qualité de l’environnement. Ceux-là aussi, pêcheurs, ostréiculteurs, viticulteurs, agents thermaux seront sollicités pour présenter leurs activités ou leurs productions, à l’intérêt et au goût des participants mais aussi pour parler de leur travail et de ce territoire qui fait leur fierté.

La dimension régionale :

L’événement Voiles du Bassin de Thau prend aussi une dimension interrégionale. À côté des barques venues de tout le littoral d’Occitanie et de Catalogne, seront invités et accueillis des bateaux provençaux, des côtes de l’Atlantique et de l’étranger.
Cette dimension est portée par l’Union Voile Latine Méditerranée qui soutient la manifestation et coordonne le réseau des associations du patrimoine maritime régional.

Les éditions précédentes avaient bénéficié du soutien financier et matériel d’entreprises locales intéressées par le support offert par l’évènement. Elles avaient également été soutenues par des aides publiques attribuées par la région et le département de l’Hérault.
Les communes de Marseillan et Bouzigues avaient également contribué à l’organisation de l’accueil des participants.
Enfin, une partie de l’animation culturelle s’était déroulée dans le cadre de « Total Festum ».

Une part des recettes provenaient des produits de la manifestation elle-même.

828x315.jpeg